La mission « Lynx » continue : les soldats français seront de retour en Estonie

Dans le cadre de la mission FRA-EFP LYNX, une unité de 300 soldats français arrivera à la base militaire de Tapa le mardi 23 avril pour un mandat de quatre mois, jusqu’à fin août. Cette unité sera relevée par la suite par une autre unité française.

Les Français disposeront de cinq chars Leclerc et une vingtaine de véhicules blindés, y compris 13 véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI). Les véhicules et le matériel du S/GTIA seront acheminés en Estonie par le rail.

Des éléments précurseurs sont déjà sur place afin de préparer l’arrivée des militaires français, issus du 12e Régiment de Cuirassiers [RC], du 2e Régiment Étranger d’Infanterie [REI] et du 1er Régiment Étranger de Génie [REG].

« Nous sommes très contents de pouvoir coopérer avec nos alliés et perfectionner notre capacité d’interopérabilité, » a dit le commandant Marc, membre de l’unité.

La mission FRA-EFP LYNX est la contribution de la France dans le cadre du renforcement du flanc oriental de l’OTAN dans les trois pays baltes et la Pologne. La première fois que les soldats français ont été déployés à Tapa était entre mars et décembre 2017. De plus, un détachement de l’Armée de l’air français a assuré la protection de l’espace aérien estonien dans le cadre de police du ciel de l’OTAN au profit des États baltes entre avril et août 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *